Cat's warrior's
Salut à toi, jeune félin. Rejoins-nous vite et amuse toi bien ! Smile


Il est temps de sauver le monde.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une vie s'arrete, une autre commence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Etoile du Destin
Félin initié

Avertissements : 0 - c'est bien !
Miaulements : 46
Inscription : 21/06/2011

Feuille du Félin
♣ Clan: Platine
Autres personnages : :
Relations:
MessageSujet: Une vie s'arrete, une autre commence.   Dim 2 Oct - 10:05

Étoile du Destin
Te voir encore une fois, avant que tout ne cesse.


Étoile de Saphir était morte. Belle est bien morte. Partie pour toujours. Elle chassait désormais avec le clan des Étoiles lus jamais il ne la reverrait, éblouissante, dans sa tanière. Plus jamais il ne lui parlerait. Plus jamais il ne pourrait la regarder droit dans les yeux, comme avant, et lui laisser le tendre sourire qu'elle voulait lui arracher. Non, plus jamais ça. Plus jamais tout. Et il n'y pouvait rien. Il était impuissant. Depuis qu'elle était partie, il n'avait cessé de réfléchir à ça. Il devait s'y faire. Mais il n'y arrivait pas. Il devait se faire à l'idée que maintenant, son amie, ça seul amie, il ne la reverrait plus. Mais c'était trop dure de penser ça. Trop douloureux. Trop triste. Il se souvenait encore de se qu'il avait ressenti, lors qu'il avait vus son corps sans vie pour la première fois. D'abord, se fut comme si un grand vide c'était creusé en lui. Rien, pas la moindre émotion. Elle était morte, et alors? Elle aurait du mourir un jour de toute façon. Elle n'était pas éternelle. Puis, lentement, la lassitude avait laissé place à la douleur, et au remords. Saphir. Sa Saphir. Son amie d'enfance, avec qui il passait tant de temps. Celle qui avait su se faire aimer de lui plus que son frère. Celle qui, malgré son entêtement a s'enfermer sur lui même, avait su le faire sourire de temps en temps. Le petit rayon de soleil dans sa sombre vie. Plus jamais elle ne serait là, à ses coté, en chair et en os. La réalité lui était arrivé en pleine face.

Et il il avait regretté. Regretté d'avoir toujours voulu la fuir, d'avoir essayé de briser le lien qui les unissait. Cette amitiée, plus forte que sa rage et sa douleur. Depuis la mort de Nuage de Musique, son frère, il avait tout fait pour ne dépendre que de lui. Pour ne plus aimer les autres. Au fond de lui, il pensait que, de cette manière, il n'aurait plus a souffrir de manière su horrible. Mais il avait eu tort. Par-ce que jamais, oui, jamais il n'aurait pu cessé d'aimer Saphir. Pas comme une compagne, non, jamais les sentiments de Valse n'auraient évoluer jusque là. Mais l'aimer comme une amie la plus chère qu'il ai. Et il n'en avait que plus souffert. Par-ce, plus jamais il n'avais partagé de moment secret avec elle, et il ne pourrait plus le faire. Tout était fini. Le cœur en miette, brisé, éparpillé par le souffre de la tristesse, il se dirigeait maintenant vers sa nouvelle vie. Celle de meneur du clan. Désormais, c'était à lui de remplir ce rôle.

Il était parti au couché du soleil, la nuit. En même temps que la lune. Maintenant que la Chef état morte, emportée par la mystérieuse maladie qui rongeait le clan, c'était à lui de remplir se rôle. Il allait devoir guider le clan. Il fallait avouer qu'au fond, il était un peu inquiet, comme tout les meneur avaient du l'être avant lui. Était-il à la hauteur de se rôle? Saurait-il veiller sur le clan comme il le fallait? Il en doutait. Et si jamais il faisait une erreur? Et si des félins perdaient la vie par sa faute? Il n'avait jamais vraiment penser à ce a quoi consistait le rôle du chef, avant, mais maintenant qu'il y songeait, il se rendait compte que c'était l'une des responsabilité les plus dure qu'il soit. Et c'était à lui de le faire. Tout en y pensant, il avançait, d'un pas lent et incertain, vers le lieu ou il allait recevoir ces neuf vie, et perdre celle-ci. Si il c'était levé en même temps que la lune, celle-ci n'était qu'a mi-chemin, tandis qu'il était presque arrivé. Il c'était montré plus rapide que l'astre de lumière. Bientôt, il aperçu au loin l'entrée de la caverne, ou il allait devoir entrer. Une fois devant, il jeta un dernier regard au ciel étoilé. C'était la dernière fois qu'il le voyait en tant que simple félin du clan des Platine. Quand il en ressortirait, il serait devenu Étoile. Étoile de quoi? Étoile de Valse? Étoile du Destin? Il allait le savoir, de toute façon, alors pas la peine de se creuser la tête. Détournant les yeux au moment ou il sentait une étrange nostalgie l'envahir, il entra dans la caverne. Devant, il faisait sombre, et il avait du mal à se diriger. Mais il pouvait quand même avancer, frôlant les murs froids. Bientôt, il arriva à destination. Devant la petite cuve de la Caverne de la Lune. Il regarda un instant l'eau clair et limpide, lisse comme un rocher. Alors c'était ici que tout allait s'arrêter? Ici qu'il allait mourir, pour renaitre? Non, il n'allait pas mourir ici. Il était déjà mort. Depuis le moment ou il avait vus le corps de Saphir. Maintenant, il allait revivre, pour servir sont clan. La lune était maintenant à son zénith, et, bientôt, l'eau s'illumina, luisant d'une couleur argentée. Il respira, un long moment. Ça y est. C'était le moment. Maintenant, il allait accepter, pour toujours. Il posa son museau sur la source.

Quand il ouvrit les yeux, il était dans une clairière, de nuit, sous un ciel couvert d'étoile. Il leva la tête, observant la voute céleste. Elle était belle, plis clair et plus dégagée quand lorsqu'il était entré. Il avança de quelques pas, sans tourner son regard. Soudain, il eu comme l'impression de voir les étoiles bouger, se mouvoir, tournant, se rapprochant. Il fut d'abord surprit, puis il recula de quelques pas. Ce n'était pas une impression, les étoiles bougeaient vraiment! De plus en plus vite elles se mirent à tourbillonner devant lui, descendant unes à unes du ciel. Bientôt, les astres se transformèrent un félins, grand et petit, jeunes et âgés. Autours d'eux, une lumière argentée les illuminaient comme une trainée d'étoile. Valse du Destin comprit qu'il était en présence des guerriers de jadis. Le clan des Étoilés au grand complet. Il reconnu, parmi eux, des chats qu'il avait déjà vu. Mais il ne vit pas tout de suite ceux qu'ils cherchaient. Tandis qu'il les cherchait du regard, une voix résonna dans la clairière, sans que personne est parlé.

-''Bienvenu, Valse du Destin. Tu est prêt à recevoir tes neufs vies?''

Valse regarda autours de lui, mais personne n'avait parler. Sans répondre, il hocha alors lentement la tête. Oui, il était prêt. Prêt à recevoir neuf vie, et à en recommencer une nouvelle. Prêt à protéger son clan, au péril de sa vie. Prêt à tout, tout simplement. Alors, il vit un félin se détacher du groupe de guerrier, et avancer vers lui. Il avait le même pelage que lui, brun brûlé, et des yeux jaunes électriques. Il le reconnus immédiatement. C'était Serre de Faucon, son père. Son portrait craché. Le guerrier, intimidé, s'inclina légèrement en signe de respect. Il releva ensuite la tête, et son père, tout proche, cola son museau contre le sien. Il lui dit, d'une voix neutre.

-''Avec cette vie, je te donne le courage. Utilise-le à bon escient afin de défendre ton clan.''

Valse s'apprêta à lui répondre, quand une violente décharge le secoua. Aussitôt, une horrible douleur agrippa, comme si mille guerriers l'attaquaient en même temps. Il voulu crier, mais n'en avait même pas la force. La souffrance était insupportable. Presque aussi terrible que celle qui lui ravageait le cœur. Quand son père recula, il tituba, et manqua de tomber au sol, haletant. Toutes ces autres vies allaient-elles êtres aussi douloureuse? Si c'était le cas, il allait revoir sa décision de devenir chef. Il ne c'était pas imaginé une seul seconde que tout serait aussi douloureux. La vie qui suivit, celle de la justice, lui sembla tout aussi douloureuse. Mais celle de la loyauté fut plus douce, plus agréable. Il aurait aimer la sentir plus longtemps. Malheureusement, le chat qui la lui avait donné s'éloignait déjà, et un autre approcha. Cette fois, le future meneur reçu la vie de l'énergie infinie. Aussi, il se sentis fort comme jamais, capable de courir des heures sans s'arrêter, de bondir par dessus des montagnes. Avec une force tel, il était sur de pouvoir défendre son clan comme il le devait, lors des batailles. La suivante fut moins douce, et beaucoup plus féroce. Celle de la bienveillance. Il sentis une rage hors du commun le traverser. Une colère comme jamais il n'en avait ressentis. La même colère que ressent une mère, lorsqu'elle protège ses chatons. L'envie de vaincre, de protéger. Vint ensuite le bon sens. Cette fois, se ne fut ni la douleur, ni la rage, ni la douceur qui l'enveloppèrent, mais une peur, une terreur comme il n'en avait ressenti. La peur de mourir, de perdre un être cher. Avec un pincement au cœur, il se souvint que c'était ce même effroi qu'il avait ressentis, quelques années plus tôt, lorsqu'il avait couru après Musique, son frère, avant que celui-ci ne se donne la mort. Cette panique qui lui avait noué le ventre, l'empêchant presque de respirer. Il inspira un grand coup, une fois que le félin lui apportant la vie se fut éloigné. Il fut surprit, lorsque la personne qui devait lui donner la prochaine vie s'avança. En effet, il reconnus immédiatement le pelage blanc et les yeux vert émeraude de Belle Colombe, sa douce mère, celle qui l'avait élevée dans l'amoure et la joie. Elle était morte alors qu'il était apprenti, lors de l'hiver trop rude pour elle. Elle s'avança, comme un fantôme, et lui dit, de ça voix mielleuse et protectrice.

-''Avec cette vie, je te donne la compassion. Utilise-là à bon escient pour traiter les anciens, les malades et les plus faibles.''

Quand elle le toucha, il senti de nouveau une douleur peu supportable. Mais il ressenti aussi une sagesse sans borne, et se sentait capable de juger tout les félins qu'il avait jamais connu. Jamais il ne c'était sentis aussi apte à diriger son clan que maintenant. Lorsque sa mère s'éloigna, il lui lança un regard plein de bon sentiments. C'est alors qu'elle s'approcha. Elle, celle qu'il avait crus ne jamais revoir. Pas un seul instant, il n'avait penser qu'il la rencontrerait ici, même si il aurait du s'en douter. Pourtant, elle était là, devant lui baigné d'étoile. Une étrange euphorie l'envahi. Étoile de Saphir. Elle s'avançait, la tête haute, comme une reine. Elle approcha sa tête de la sienne, et murmura doucement, de sa belle voix.

-''Avec cette vie, je te donne l'amour. Utilise-le a bon escient pour tout les chats qui te son chers.''

Elle posa son museau contre le sien, comme lorsqu'elle faisait, pour le consoler, quand ils étaient enfants. Aussitôt, il fut envahi pas une douce chaleur, agréable. Il frissonna, ronronnant. De l'amour, voila se qu'il ressentait. Le même amour qui avait lié Étoile de Saphir et Éclipse Solitaire. Ce n'était pas le même sentiment qui l'avait lié lui à son amie, mais il s'en moquait. C'était agréable, d'être blottis contre elle, comme ça. Une dernière fois. Quand elle se recula, elle le regarda droit dans leu yeux, et il pu y lire combien elle avait tenu à lui, tout comme lui. Ami un jour, ami toujours. Cet instant resterait toujours gravé au fond de sa mémoire, peut importe les autres qui suivraient. Une fois qu'elle eu disparu parmi les autres guerriers de jadis, la dernière personne qu'il devait voir s'avança. Et cette fois, il se senti mal avant de recevoir ça viens. Son frère, Nuage de Musique. Celui avec qui il avait tant partagé. Après une grande dispute, en rapporta à Saphir, ce dernier avait sauté du haut de la cascade, mettant fin à ses jour. Aujourd'hui encore, Valse se sentait coupable de son suicide. Jamais il ne c'était pardonné les paroles qu'il avait pardonné. Pourtant, il ne lu aucune rancune, aucune haine dans ses yeux. Juste ce bon vieux regard, rieur. Et se sourire encourageant. Le félin cendré s'approcha de son frère, et, collant son museau au siens pour la dernière vie, il dit.

-''Avec cette vie, je te donne la noblesse, la certitude est la foie. Utilise-les à bon escient pour diriger ton clan en respectant la volonté du clan des Étoiles et le code du guerrier.''

Valse du destin se sentis défaillir, lorsque la douleur le submergea. Il tremblait, frissonnant, à bout de forces. Cette vie était certainement la plus douloureuse qu'il ai à recevoir. Il y senti également la douleur intérieure que Musique avait ressenti, lors de leur querelle, et la tristesse qui l'avait poussé à sauter, ainsi que la peur et l'angoisse, lorsqu'il avait était balloté par les flot, noyé. Quand il se détachèrent, la culpabilité était toujours présente en Valse. Mais il savait qu'il lui était inutile de s'en vouloir. Son frère ne lui en voulait pas. Il devait tourner la page, désormais. Ne plus penser à Saphir et Nuage de Musique. Laisser le passé de coté, sans pour autant l'oublier, pour se tourner vers le futur. Le matou gris lui parla encore une fois. La dernière.

-''Je te salut par ton nouveau nom, Étoile du Destin. Désormais, ton ancienne vie n'est plus. Tu possède les neuf vies d'un chef, et le clan des Étoiles te confit la protection du clan de Platines. Défend le bien, veille sur les jeunes et les anciens, honore tes ancêtres et les traditions du code du guerrier. Habite chacune de tes vies avec fierté et dignité.''
-''Étoile du Destin. Entoile du Destin!''
Clamèrent la foule de guerrier étoiles.

Étoile du Destin se tourna vers eux, et les regarda, emplis de fierté. Oui, désormais, il était le meneur du clan des platines, et il remplirait ces fonctions jusqu'à son dernier souffles.

Quand il se réveilla, la lune avait déjà commencé à décliné. Il se leva lentement, étirant ses membres uns à uns. Maintenant, il fallait qu'il retourne au camp, et qu'il nomme un nouveau lieutenant. Il sorti de la caverne, et regarda au loin. Il vit de nouveau le ciel remplit d'étoiles, mais cette fois, il le regardait sans tristesse. Il avait tourné la page. Sa nouvelle vie venait de commencer, et il allait la savourer pleinement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une vie s'arrete, une autre commence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cat's warrior's :: Neutre :: La Caverne de la Lune-